Les litiges possibles avec son assurance habitation

Plusieurs situations engendrent des litiges. Dans le cas d'une assurance habitation, notamment, il est très commun de se retrouver dans une situation qui nous pousse à utiliser les moyens forts. En effet, c'est lors de l'arrivée de sinistres qu'on peut réellement voir si notre assureur est le bon ou pas. Par contre, si on s'est trompé, il est souvent bien trop tard lorsqu'on s'en rend compte. Mais quels sont les différents types de litiges en assurance habitation et que faut-il faire dans ces cas ?



Les sources de litiges

Les litiges dans le cadre d'une assurance habitation sont très nombreux, et ils se règlent rarement à l'amiable. Tout d'abord, les conditions d'apparition d'un sinistre sont les causes les plus fréquentes d'un litige. En effet, le lieu où l'accident a été débuté est souvent difficile à identifier, alors que c'est lui qui va déterminer le responsable et donc l'assurance habitation qui va rembourser la victime. En temps normal, il faut engager un expert mandaté. Mais les partis ne sont pas toujours d'accord avec la conclusion de celui-ci, ce qui rend le cas encore plus compliqué.

Le cas d'un propriétaire et d'un locataire est aussi souvent source de litiges en assurance habitation. En effet, le rôle du propriétaire, qui est non occupant, est d'assurer les plus grands travaux tout au long d'un contrat de bail. Pourtant, s'il ne remplit pas ses obligations et que cela entraîne des dégâts sur la propriété, c'est l'assurance habitation du locataire qui doit en assurer le remboursement. Ce cas, très fréquent, est source de litige, car cet assureur va se retourner contre celui du propriétaire, qui aurait dû remplir sa part du marché pour éviter le sinistre.

Les espaces de copropriété sont également à l'origine de conflits lors des cas de sinistres. En effet, les dégâts peuvent survenir d'un conduit d'évacuation d'eau commun par exemple. Le fait est que les copropriétaires n'arrivent pas à se décider de qui va prendre en charge le remboursement, et se tournent vers le syndic pour défaut de propriété.

Plusieurs autres cas peuvent causer des litiges d'assurance habitation. Ces causes peuvent aller d'un simple malentendu à des accusations. Le litige peut aussi être dû à une compagnie d'assurance qui refuse de rembourser, ou qui revoit l'indemnisation à la baisse. Ce cas est très commun si un mauvais choix d'assureur a été fait. C'est pour cela qu'il est conseillé de consulter les sites tels que lelynx.fr pour pouvoir comparer les assurances et pour savoir ce qu'est un bon assureur.

Le meilleur moyen pour éviter ces litiges est donc de choisir une bonne compagnie, avec de bonnes réputations, et avec un bon contrat d'assurance habitation. Parfois, même dans le cas de dégâts très importants, à cause des litiges, les réparations sont retardées, et l'occupant de la propriété est toujours la principale victime.



Mesures à prendre en cas de litiges

La première chose à faire dans le cas d'un litige est de contacter le conseiller en assurance habituel. En effet, la meilleure solution est de tout régler à l'amiable. Il vous proposera alors des solutions dont les mesures à prendre. Mais vous pouvez aussi faire appel à un médiateur, qui essaiera de trouver un terrain d'entente entre les partis concernés.

Si la solution à l'amiable est impossible, il faut alors entamer les procédures juridiques. Mais pour cela, souscrire une assurance protection juridique est conseillé, afin de vous faire rembourser les frais que vous pouvez engager. Amaguiz propose une offre de protection juridique très intéressante, qui comprend aussi des juristes spécialisés à votre service.